PROCHAINES DISPONIBILITÉS : FÉVRIER 2023

Une bonne année en papier

Le choix de Sophie

Pour devenir graphiste, un étudiant doit s’orienter vers un BTS Design Graphique. Mais il doit surtout choisir entre deux options qui détermineront son « champ » de compétence, entre médias imprimés et médias numériques. Dans notre jargon, cette option fera de lui un graphiste « print » ou « web ». En réalité, la frontière n’est évidemment pas complètement hermétique ! Difficile aujourd’hui d’ignorer totalement l’un ou l’autre de ces supports.

Pour moi, ce ne fut pas un choix, mais une évidence, je serais graphiste print ! Pourtant, j’ai grandit avec l’Internet – le World Wide Web, tout ça, tout ça -, émerveillée par les ordinateurs, les écrans et leurs possibilités infinies… 100% génération Y, je vous dis ! Mais le papier, c’est quand même quelque chose. Les textures, les effets, les finitions, comment cela pourrait laisser indifférent ? Une belle affiche, un beau livre, de la papeterie travaillée, ça retient l’attention, ça laisse des souvenirs.

Papier – vs – numérique

Tout ça pour dire qu’il y a deux écoles, et qu’à chaque moment important d’une vie, d’une entreprise, il faudra choisir son camp. Un évènement, un mariage ou une naissance à annoncer, vous serez plutôt « team web » ou « team papier » ? Moi ce que j’en dis, c’est que l’invitation ou le faire-part numérique, aussi beau soit-il, on ne sait pas où il termine, mais sûrement pas sur le bureau, le buffet ou le frigo de vos destinataires. Et moi, je suis toujours très touchée de voir mon faire-part de mariage dans l’intimité de mes amis. Et associée à ces petits bouts de papier, il y a l’idée que l’expéditeur s’est donné du mal, y a consacré un budget, a pris le temps de choisir un papier, un format, des enveloppes, d’y inscrire les adresses… Est-ce que ça, c’est pas une jolie attention ? Vos destinataires s’en sentiront sans nul doute privilégiés. Alors pourquoi s’en priver ?
Pour vous aider à choisir, tentons de faire preuve d’un peu d’objectivité avec ce résumé :

– L’IMPRIMÉ

LES AVANTAGES. Le choix du papier, la forme, le façonnage et les finitions donnent à ce support un aspect incontestablement plus qualitatif / Facilement personnalisable, il offre la possibilité d’inscrire un message à chacun de vos destinataires – l’impression numérique permet aujourd’hui de personnaliser facilement à l’unité / Vous pouvez lui donner une seconde vie en lui trouvant une autre utilité / Il permet de véhiculer l’image de votre entreprise aussi longtemps que la carte sera conservée et affichée.

LES INCONVÉNIENTS. La conception demande plus de temps et d’anticipation / Aussi coûteux qu’il est qualitatif, il faut prendre en compte les frais de création, de production et d’envoi / Pour ne pas donner une image amateur, veillez à ce que la qualité graphique et l’impression soit à la hauteur.

– LE NUMÉRIQUE

LES AVANTAGES. La possibilité d’animer votre carte / Il renvoie une image plus moderne – même si le papier reste résolu moderne, je n’en démords pas / Avec des liens réfléchis vers votre site, cette solution est bénéfique pour votre référencement naturel / Plus écologique – Certes… Mais attention à cette idée reçue selon laquelle l’imprimerie n’est pas écologique, c’est faux !

LES INCONVÉNIENTS.Peut être considéré comme un spam et rapidement atterrir dans la poubelle / Veillez à personnaliser votre création si vous ne voulez pas donner l’impression d’un envoi de masse.

Un incontournable pour votre entreprise

La cérémonie des vœux, chaque début d’année, n’échappe pas à ce dilemme cornélien !
Les fêtes de fin d’année approchent et il est temps de planifier la création de vos cartes de vœux pour vos clients, partenaires, prestataires, fournisseurs. La carte de vœux n’est pas un support à négliger car elle touche l’affectif. Elle introduit un peu de chaleur humaine dans le monde de l’entreprise. C’est grâce à la confiance de nos clients que nos entreprises fructifient, il est donc naturel de faire un geste sympathique en retour et cette période de l’année est idéale pour ça. Une carte de vœux, c’est une manière de dire « je pense à vous. ». Qui pourrait trouver ça ringard ?

Et si votre démarche est sincère, que vous n’incluez pas de grosses ficelles commerciales dans votre message, vous consoliderez naturellement le lien entre votre client et votre entreprise, entre vos interlocuteurs et vous. Par ailleurs, cette attention bienveillante, qui peut aussi – se doit d’ – être originale et drôle est l’un des moyens les plus simples de garder le contact avec votre clientèle et d’occuper le terrain pour la nouvelle année à venir.

C’est donc un moyen de communication important pour lequel vous devez prévoir le temps qu’il faut, car ce rituel annuel s’avère toujours être un exercice difficile. Et oui, comment souhaiter, chaque année, la même chose, aux mêmes personnes ? Tout le monde le fait et ça manque souvent cruellement d’originalité. Alors comment se démarquer et communiquer avec cohérence, vous rappeler aux bons souvenirs de vos clients avec élégance et subtilité, prêt à vivre une nouvelle année enthousiasmante à leurs côtés ?

Conseils de conception et belles créations

– Les 3 règles d’or

Votre carte doit être sincère : Bien sûr, personne n’est dupe, le choix d’envoyer des voeux à une portée commerciale mais ce ne doit pas être votre motivation première. Prenez donc garde à ne pas inclure de contenu marketing agressif, ce serait tout simplement malvenu et l’effet serait opposé à celui que vous souhaitez. Rien ne vous empêche pour autant d’en profiter pour communiquer sur votre actualité, une nouvelle boutique ou un nouveau produit. Mais toujours avec élégance et subtilité, comme on a dit !

Personnalisée, c’est tellement mieux. Vous êtes un être humain qui souhaitez une “Bonne Année” à un autre être humain. Prenez le temps d’ajouter un mot manuscrit, vous donnerez l’image d’une entreprise humaine et proche de ses clients. Pour vos meilleurs clients ou ceux avec lesquels vous avez développé une relation plus proche, voire amicale, n’hésitez pas à ajouter des vœux plus personnels que vous adapterez, aux aspirations de chacun. Si l’entreprise est de taille modeste, vous pouvez citer les prénoms de tous les collaborateurs qui souhaitent les vœux. Cela ajoute une touche de chaleur humaine.

Votre carte doit être envoyée à temps. Si vous ne parvenez pas à envoyer vos cartes avant la fin du mois de janvier, tant pis, remettez ça à l’année prochaine. Le manque de sérieux d’un envoi tardif serait néfaste pour votre image et votre crédibilité.

– Concentrez-vous sur votre entreprise ou votre corps de métier

Le domaine dans lequel vous travaillez peut servir de matière première dans la création de votre visuel de bonne année. Jouer avec les clichés, vous pouvez aussi utiliser la formule gagnante de la citation, tant qu’elle est choisie avec soin et en lien avec votre activité. Moyennant un travail typographique soigné et un choix pertinent de la palette de couleur, l’effet est garanti.

– Varier les formats et osez une belle fabrication

Sortez du traditionnel format paysage. S’il est pratique parce qu’il rentre parfaitement dans les enveloppes, faites fi de ces considérations matérielles et osez le format carré. Les plus créatifs (et ceux qui ont le plus de budget) tenteront des cartes pop-up ou des façonnages particuliers (gaufrage, vernis sélectif, etc). Vous aurez ainsi plus de chance de marquer les esprits de vos clients au milieu de la multitude de cartes qu’ils reçoivent.

– Un peu d’humour
– Surprenez-les, gâtez-les !

Séduire, surprendre, afin de se démarquer des multiples autres vœux reçus en cette période : créer une carte de voeux originale permet aussi d’assurer à votre entreprise une image innovante et dynamique. On a vu des enveloppes qui contenaient des confettis, d’autres qui se repliaient pour de petits jeux de construction… Ajoutez-y un petit objet qui vient appuyer votre carte de voeux, quelque chose d’utile, d’esthétique et, si possible, en rapport avec votre secteur d’activité. Là aussi, si le client utilise ce petit objet marqué à l’identité de votre entreprise de façon régulière, vous occuperez le terrain toute l’année.

– Purement graphique, mais tellement belles !

L’idée géniale en plus

– Dites-le avec un biscuit ! Shanty Biscuits fabrique pour vous des « biscuits expressifs ».
– Dites-le avec du chocolat ! Les éditions du chocolat imprime vos photos ou message personnalisé directement sur du chocolat.
– Choisissez un papier comestible ! L’agence AMV BBDO a réalisé la communication d’une exposition sur la nourriture au V&A Museum of Childhood sur des supports qui se mangent, avec des encres à bases de fruits et de légumes.
– Pourquoi pas des vœux à planter ? Growing paper a inventé un papier unique qui renferme des centaines de graines. Il suffit de le recouvrir d’une fine couche de terre et de l’arroser quotidiennement pour voir les premières graines germer au bout d’une semaine.

 


Ça peut aussi vous arriver…

cahier-de-tendances-inspiration-veille-chocolat
Calendrier-de-l-avent-gourmand-ma-selection-shopping-d-epicerie-fine
12-cadeaux-gourmands-pour-la-saint-valentin-shopping-a-manger-comestible

Dans les cuisines DE LA CHEFFE

La newsletter
* indicates required
Contactez-moi

Cheffe designer et graphiste
culinaire passionnée au service
du bien-manger

Vous avez un projet ?

Les demandes de
prestations sont ouvertes
pour Février 2023

Suivez-moi

©2022 Fait avec ❤️ & 🍷 par le Studio La Juria et Hello Mathilde | Tous droits réservés | Mentions légales et politique de confidentialité | CGV